intersaison NBA 2023

Intersaison NBA 2023: la grande Bradley dans la ligue !

intersaison NBA 2023

Semaine agitée en NBA en amont de la draft, entre les équipes qui détruisent, qui construisent ou qui font all-in, les premiers mouvements de cette intersaison NBA 2023 sont décortiqués dans ce nouveau numéro du Dunkhebdo NBA Podcast.

Principal agitateur du marché, les Washington Wizards ont décidé de tout détruire pour repartir sur des bases plus saines. Les erreurs du Front-Office précédent ne leur ont pas permis d’obtenir de grosses contreparties mais en envoyant notamment Bradley Beal à PhoenixKristaps Porzingis à Boston et par transit Chris Paul à Golden State, ils ont récupéré, entre autres, de nombreux seconds tours de drafts, des picks swaps, Tyus Jones et Jordan Poole. Le tout en draftant le projet made in France Bilal Coulibaly. Nul doute que ce n’est que le début de l’entreprise de démolition, à suivre donc.

Les Phoenix Suns, eux, sous l’impulsion du nouveau propriétaire Matt Ishbia, n’ont visiblement pas peur des sanctions punitives du nouveau CBA en récupérant l’énorme contrat de Bradley Beal. Choix anachronique pour un véritable All-in sans plan de secours? En tout cas, pour entourer ses 3 stars, Phoenix devra se montrer créatif en se servant du contrat d’Ayton ou avec des contrats minimums.

Boston a fait le dur choix de se séparer de son coeur et ses poumons en envoyant Marcus Smart, qui rendra de fier service du coté de Memphis. Si l’arrivée de Porzingis peut se comprendre (3e gachette offensive de qualité, protection de cercle, profil mieux adapté à Joe Mazzula), le départ de Smart n’arrangera pas les affaires du playmaking du groupe de Brad Stevens, qui, lui aussi, ne s’arrêtera sans doute pas là.

Du coté de Golden State, envoyer Jordan Poole, Patrick Baldwin, Ryan Rollins et des picks pour récupérer un Chris Paul proche de la fin de carrière ressemble purement et simplement à un move financier. Mais n’y avait-t-il pas matière à récupérer mieux pour le talent brut de Poole?

Portland a été béni des Dieux en récupérant le très prometteur Scoot Henderson avec le pick 3 de la draft. L’occasion rêvé pour mettre fin à la relation toxique avec Damian Lillard, récupérer de beaux assets et développé un Young Core autour de Scoot, Anfernee Simmons et Shaedon Sharpe. Mais nous doutons toujours qu’ils aient le courage de le faire ce qui serait un énorme gâchis.

Enfin nous revenons sur la draft avec les bons élèves (Indiana, Utah..) et les mauvais (Charlotte..) mais avec le recul nécessaire sur des prospects sur lesquels il est impossible de détenir une vérité absolue

Intersaison NBA 2023: la grande Bradley dans la ligue !

La version Podcast

La version Youtube